MARIA VIOLENZA : Scirocco

Cette semaine, dans mes oreilles : une italienne synthétique et punk. J’écoute Scirocco (Kakakids Records & 1000 Balles). L’album est sorti il y a déjà quelques mois, en septembre 2018 pour être précise. Ça s’écoute ci-dessous et ça vaut le détour.

L’album s’ouvre avec La ballade de l’indifférence hautement sexy et immensément choupi. (RAH cet accent ❤ ), se ferme avec le nostalgique air sicilien (?) de Quannu iu moru.

Au milieu ? Moisissure, Sicilian ghost, Il Palermitano, entre autres envoient du pâté.

L’ensemble, c’est un son un peu froid, des mélodies entrainantes, des ambiances souvent mélancoliques, parfois énervées qui nous baladent quelque part entre la région parisienne et le sud de l’Italie.

J’oubliais : elle a évidemment le bon goût de faire partie de la Grande Triple Alliance Internationale de l’Est. Et elle sera présente au MOFO le 26 janvier 2019 !

Une réflexion sur « MARIA VIOLENZA : Scirocco »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s