GITANE DEMONE : The Reflecting Shadow

En ce moment, et plus particulièrement le soir en rentrant du travail, j’ai ça dans les oreilles.

J’ai repris le boulot. C’est véritablement affreux, d’une part, j’ai toujours détesté ça (quelle idée saugrenue le travail !), d’autre part je me sens obligée de porter des vêtements d’adultes avec des chaussures à talons qui font clac-clac quand je marche*.
J’ai besoin de donner un peu de sens à cette ridicule mascarade alors je me drape dans mes vêtements -noirs évidemment- et j’écoute Gitane Demone avec tout ce que j’ai de sérieux.
J’ai l’impression de jouer à l’adulte-gothique, façon Morticia mais en moins cliché, j’ai un minimum de retenue quand-même.

Gitane Demone est parfaite pour ça. Parfaite. Vraiment : absolument gothique et complètement adulte. Ce n’est pas du rock pour adolescent attardé, vous savez celui qui fait que vos collègues vous regardent avec un vague air amusé ou attendri malgré vos cheveux blancs.

Non, non, de la vraie musique d’adulte. Un beau chant, c’est un peu torturé mais pas trop. Une belle voix, une belle ambiance sombre. Et voilà. Point.
Si j’écrivais un vrai blog musical, j’aurais écrit quelque part « la diva gothique, blabla ».
La flemme.

J’ai découvert sur l’album de Manic Depression « V​/​A Bipolar Sounds », très franchement, il y a un peu à boire et à manger dessus. Mais le téléchargement est gratuit. Je conseillerai de jeter une oreille à Joy Disaster au passage.

*J’ai tenu 2 jours. J’ai remis mes baskets.